Parquet stratifié

Parquet stratifié

Le parquet stratifié est en fait un « faux parquet ». On parlera ainsi en général de sol stratifié. Les raisons sont qu’aucun bois noble ne fait partie de la composition du parquet stratifié. D’autre part, pour recevoir l’appellation « parquet », il faut que le revêtement ait une couche d’usure supérieure à 2,5 mm. Cela signifie que l’on peut le poncer sur toute cette épaisseur.




Caractéristiques et avantages du parquet stratifié

Le « parquet stratifié » connaît toutefois un très grand succès. De plus en plus de foyers en France optent pour cette solution de revêtement pour leur sol. Il y a plusieurs raisons à cela.


Le parquet stratifié est un sol dont l’épaisseur est de 7 à 11 mm. C’est une mousse à la densité très forte. L’avantage immédiat et qu’il procure une isolation phonique d’une très grande qualité, plus remarquable en tout cas que son isolation thermique.


Un autre avantage important est au niveau de sa résistance. En effet, il a une couche de résine en surface qui le rend ultra résistant aux chocs et à l’humidité. La résistance du parquet stratifié à l’humidité est due pour l’essentiel au traitement à la paraffine ou à d’autres produits hydrophobes de la couche intermédiaire. Quand l’eau arrive, elle sait qu’elle n’y est pas la bienvenue.


Parquet stratifié


Le parquet stratifié est fait de plusieurs couches. Il y a la couche d’usure qui est tout au dessus. Il s’agit de résine qui octroie la résistance à l’ensemble. Il y a ensuite la feuille de décor, qui est de l’imitation bois. On trouve en dessous le support (que l’on appelle aussi « âme ») et le contrebalancement.



L’esthétisme

Le parquet stratifié est très esthétique. Il existe en de nombreux styles, motifs et finitions de surface. Il est également facile d’entretien. Son inconvénient essentiel est qu’il est moins stable que le parquet massif. S’il survient un impact, il n’est pas possible de poncer, il est nécessaire de le changer, ce qui peut être compliqué.



La pose

La pose du parquet stratifié n’est pas complexe. Il s’agit de la pose flottante. N’importe qui peut la réaliser, à condition d’avoir les bons outils et un minimum de savoir faire. Il faut tout d’abord poser un élément isolant sur le sol, puis par-dessus, les différents éléments vont venir s’emboiter les uns dans les autres. Il faudra découper bon nombre de lames à la bonne taille, puis poser les plinthes.


Il existe pour l’essentiel deux types de parquet stratifié. Il y a l’aggloméré et le bois orienté. L’avantage du bois orienté est d’être plus résistant que l’aggloméré. Son inconvénient est qu’il est plus cher.


Il convient dans tous les cas de prendre conseil auprès de plusieurs parqueteurs compétents pour avec des conseils concernant le choix du parquet, sa pose et son entretien.




Demandez vos devis Parquet gratuits en 1 minute !