Les huiles et vernis pour parquet


Une fois l’installation du parquet réalisé, le choix de l’entretien et des finitions est primordial pour obtenir un beau parquet sur le long terme. Dans ce cadre, il est possible d’opter pour l’application d’une huile ou d’un vernis. Chacune de ces deux méthodes possèdes ses avantages et ses inconvénients qu’il faudra étudier pour faire son choix.




Caractéristiques de l’huile pour parquet

Le parquet huilé est différent du parquet ciré. En effet, sa finition ne se limite pas à la surface du bois. On dit qu’il n’est pas filmogène. Le parquet huilé est très avantageux dans le cas de bois bruts qu’il contribue à mettre en valeur.


Néanmoins, comparé au parquet vitrifié, le parquet huilé à deux inconvénients majeurs :

  • Il nécessite un entretien régulier. C’est-à-dire qu’il faut passer une couche d’huile au moins une fois par an, dans certains cas deux fois par ans. Il faut prendre en compte cet aspect qui peut être fastidieux.
  • Un parquet huilé est imprégné en profondeur. C’est-à-dire que l’opération d’huilage est irréversible.


Voici une petite vidéo qui vous explique la phase de poncage avant de procéder à la vitrification ou à l’application de l’huile sur le parquet



Il existe différents types d’huiles pour parquet :

  • Les huiles végétales sont peu polluantes. Considérées, peut être à tort, comme moins résistantes, elles nécessitent toutefois généralement un séchage beaucoup plus long.
  • Les huiles dites modifiées sont des huiles végétales auxquelles on a ajouté quelque chose, généralement de l’Uréthane. Résistantes, elles sèchent également rapidement.
  • Les huiles cires permettent d’obtenir une finition cirée.
  • Les huiles teintées donnent une finition teintée.

Un parquet huilé peut en outre être mat ou satiné. Il faut bien sur faire son choix sur cette question.



Conseils pour huiler un parquet

Pour huiler un parquet, il faut bien sûr avoir de l’huile, un chiffon en coton, un rouleau à poils courts, ou une brosse.


En premier lieu, si le parquet a des traces de cirage, de vernis ou des tâches incrustées, il faudra alors procéder à une phase de ponçage.


Une fois cette opération terminée, l’huile peut être appliquée avec un rouleau. On pourra appliquer jusqu’à trois couches en attendant une heure en chaque couche.


Après que la dernière couche a été posée, il faut attendre 12h. En outre, soyez prudent durant les 10 premiers jours (ni tapis, ni meubles lourds, etc…)


L’avantage du parquet huilé est qu’en cas de problème, il suffit de remettre de l’huile sur la zone touchée.



Caractéristiques du vernis pour parquet

Le vernis est tout différent de l’huile. Il s’applique comme une couche qui ne nourrit pas le bois mais reste en surface et le protège.


Il faut bien savoir choisir son vernis. Celui-ci sera idéalement ininflammable. Il faut veiller également à ce qu’il ne soit pas toxique et n’ai pas d’odeur.


Le vernis sert à protéger les parquets, les planchers et les escaliers. Il leur conserve en outre leur aspect esthétique. Les huiles et les vernis diffèrent par leur qualité et leur prix. Il convient de bien se renseigner avant de procéder à l’achat.


Un autre point dont il faut tenir compte pour le vernis est la teinte. En effet, le vernis n’est généralement pas neutre et il donne un couleur au bois. Il sera utile de tester le vernis sur une lame de parquet pour s’assurer que c’est bien la couleur voulue.




Demandez vos devis Parquet gratuits en 1 minute !